Ave Maria!

Franciscains de l’Immaculée

FI logo
FI logo
Text Size

Mission de l’Immaculée Médiatrice

Mission de l’Immaculée Médiatrice

Un mouvement marial et franciscain sur les pas du P. Kolbe


La Mission de l’Immaculée Médiatrice (MIM) est l’Association publique de fidèles qui vit le charisme de l’Institut des Franciscains de l’Immaculée selon son état de vie propre et dans les différents niveaux de consécration à l’Immaculée (Missionnaires de l’Immaculée avec l’Acte de Consécration, Missionnaires de l’Immaculée avec vœu privé, et Tertiaires Franciscains de l’Immaculée), promouvant la « même Mission universelle de l’Immaculée Médiatrice ». L’inspiration originale de la fondation MIM est née le 8 septembre 1990 à Lorette de la part du P. Stefano M. Manelli, approuvée canoniquement une première fois le 6 janvier 1991 par l’Archevêque de Bénévent, la seconde fois le 24 mai 1997 par un décret propre de l’Archevêque Mgr Serafino Sprovieri et enfin officiellement présentée dans le décret d’érection pontificale des Franciscains de l’Immaculée, le 1er janvier 1998 pour les Frères et le 9 novembre 1998 pour les Sœurs. La MIM possède un texte législatif dénommé « Sentier Marial Séraphique ». Les membres, plusieurs milliers dans le monde, se réunissent en Cénacles, présents près des Maisons Mariales des FI ou du moins guidés par des membres FI.
MIM

Le but de la MIM est la réalisation du plan salvifique de Dieu moyennant la conversion et la sanctification de toutes les âmes par la « Médiation maternelle » de l’Immaculée, à la gloire suprême de la T.S. Trinité.

Il s’agit, en substance, de la même « Mission universelle de l’Immaculée Médiatrice ».


Chaque « missionnaire de l’Immaculée » s’engage à :


a) Accroître le culte et la dévotion envers l’Immaculée Médiatrice à travers tous les moyens légitimes et possibles, y compris les mass-médias : presse, radio, télévision, internet, etc.;

b) Soutenir et augmenter les missions ad gentes, surtout là où la lutte pour le salut des âmes et pour l’édification du Corps du Christ bat son plein ;

c) S’intéresser et aussi promouvoir, à tous les niveaux, les études sur le Mystère de Marie.

Les éléments caractéristiques de la spiritualité de la MIM sont : l’esprit marial et la missionnariété.

L’esprit marial s’exprime à travers la totale consécration à l’Immaculée en devenant sa « chose et sa propriété » suivant la pensée de S. Maximilien Marie Kolbe.

Chaque missionnaire de l’Immaculée cultive son engagement quotidien de connaissance et d’amour, d’imitation et de culte envers l’Immaculée Médiatrice, à travers la prière et la médiation, l’étude et l’approfondissement du Mystère de Marie, afin que tout l’être et l’agir du consacré à l’Immaculée, reflète de manière vivante l’Immaculée dans son être, comme la « pleine de grâce » et dans son agir comme la « Médiatrice Universelle de grâce » pour le salut de l’humanité ;

Tout cela se réalise à travers :

Le témoignage d’une vie exemplaire ;

La prière intense et fervente ;

La parole qui illumine et édifie ;

L’action apostolique alimentée par un esprit de sacrifice.

La missionnariété s’exprime à travers le zèle apostolique jusqu’au sacrifice héroïque pour le salut des frères, à l’exemple de S. Maximilien M. Kolbe.

On est encore appelés à développer et soutenir l’action d’appui matériel et d’aide spirituelle aux missions « ad gentes » des Franciscains de l’Immaculée, présentes sur les cinq continents.

On offrira avec assiduité une prière fervente pour les missions et les missionnaires, et on s’emploiera à mener des actions de promotion et de sensibilisation des âmes aux précieuses réalités des missions.MIM

La missionnariété, enfin, implique encore l’évangélisation des différentes sphères de la vie sociale :

Famille, école, lettres, arts, sport, spectacle, politique, science, tourisme, etc.

Il existe des différents degrés d’engagement au sein de la MIM :

1. Consécration simple
2. Vœu marial
3.TOFI (Tiers Ordre Franciscain de l’Immaculée)

Le mouvement est organisé en « cénacles » constitués de prêtres et de laïcs qui partagent la spiritualité de l’Institut à vivre selon leur propre état de vie dans le monde, émettant la consécration illimitée à l’Immaculée, ou le Vœu marial privé, soit professant publiquement ce vœu de même que la forme de vie suivant le Sentier Marial Séraphique en tant que Tertiaires Franciscains de l’Immaculée.


Les membres de la MIM portent la Médaille Miraculeuse au cou ou sur la poitrine.

Les membres du TOFI revêtent au cours des rencontres officielles et liturgiques un scapulaire de couleur gris-bleue avec un capuce, un Tau avec la Médaille Miraculeuse au cou, ceints d’une corde (sans nœuds pour les novices) et la couronne franciscaine du rosaire.

 

 

Lectures relatives

Sentier Marial Séraphique

 


Sentiero Serafico Mariano

 

 

Download PDF Sentieri Mariano Serafico

Twitter

Google Plus

YouTube